Identifiant
Mot de passe

 

      

On parle de nous dans la presse...

Le Quimper Kerfeunteun FC a élu une femme à sa tête vendredi. Cécile Merlette, 42 ans, veut remettre le club à « sa juste place ».

C’est un nouveau cycle qui démarre pour le Quimper Kerfeunteun FC, dont l’équipe fanion vient d’obtenir la montée en Régionale 2. Gilbert Férec, le président sortant, a passé la main après la première étape du redressement.

Fort de 622 licenciés, le club annonce un budget de plus de 250 000 € pour la saison prochaine, avec une vingtaine de partenaires, et la professionnalisation déjà bien entamée de ses encadrants. De deux éducateurs pros il y a trois ans, le club passe à cinq équivalents temps plein. Objectif Nationale 3 d’ici 2021, ce qui nécessite des finances supplémentaires.

 

Un bon carnet d’adresses


Et ce sera le rôle de la nouvelle présidente d’aller chercher de nouveaux partenaires. La Quimpéroise Cécile Merlette n’est pas là par hasard. Si elle a été démarchée, c’est avant tout pour son carnet d’adresses et ses relations. Celle qui a créé Efficia en 2017, un réseau professionnel d’entreprises, revendique déjà près de 240 entreprises en Cornouaille.

Les milieux d’hommes, elle connaît. N’a-t-elle pas dirigé pendant onze ans une entreprise du bâtiment ? Avant d’investir dans une agence immobilière, puis dans la gestion de patrimoine et de fortune, avant de se tester comme agent général d’assurances.

 

 

« Il faut que ce soit LE club de Quimper »


La première femme à diriger le QKFC, une rareté dans le football, a de l’ambition. « Nous attaquons le cycle 2, je suis là pour accompagner le club dans sa professionnalisation, le structurer, l’organiser, le faire grandir avec de nombreux projets. Un travail colossal a déjà été réalisé depuis trois ans. Une femme, cela peut faire du bien, nous n’avons pas forcément la même approche que les hommes dans le côté relationnel ».

Cécile Merlette a également la volonté de développer la section féminine. Le QKFC dispose de cinq sections, le foot à 11, l’école de foot, les féminines, le foot salle et l’école loisirs. « L’idée est de remettre de la cohésion dans le club, de redorer son image. Il faut que ce soit LE club de Quimper. Je veux replacer ce club à sa juste place. Je sais que l’on ne va pas rattraper Concarneau du jour au lendemain, même si c’est notre ambition, mais il faut le professionnaliser ».

 

Une plus grande disponibilité du stade de Penvillers


La présidente compte également discuter avec la mairie pour obtenir une plus grande disponibilité du stade de Penvillers. Ainsi qu’un meilleur accompagnement. « Il est anormal que les pouvoirs publics n’accompagnent pas plus le développement du football au vu de son importance. Le foot à Quimper rassemble plusieurs milliers de pratiquants et de sympathisants tous les week-ends ».

 

 

 

SM

Prochain
Dernier
Classement
Aucun match à venir
Les féminines
Ecole de foot

Marquer le soutien à votre club, c'est aussi être bénévole.. Alors rien de plus simple, cliquez sur l'image ci-dessous !

 

 

Par avance merci de votre engagement !

 

  

  

 

Web Expert Academy Version 2.0 - 2017